Le malheur de l’un fait le bonheur de l’autre

Pour cette deuxième édition, l’organisateur a soigné le moindre détail. Seul un inscrit a confondu les balises.

Maurice Mine
Le malheur de l’un fait le bonheur de l’autre
Les 3 premiers des 24 bornes: Stéphane Mouchet, Thibaut Cabo et Geoffrey Creer. ©ÉdA

Organiser un trail n’est pas mince affaire. Il faut veiller au moindre détail. Et la pose des balises n’est pas le moindre. Car elles doivent être claires et on ne peut plus visibles. Sous peine d’envoyer ces dames et messieurs se balader loin de leurs repères. Ce qui va arriver à l’un des grands favoris sur la grande distance.

Petigny, "village de pierre et d'eau" est situé près de Couvin. Bâti sur de très nombreuses sources et petits cours d'eau, au fond d'une vallée enfermée par des roches calcaires, le village dévoile de jolis monuments. Dont une série de fontaines, lavoirs et abreuvoirs. Cette région verte est riche en promenades et sites naturels, à l'instar des Grottes de Neptune. C'est dans ce charmant contexte qu'Andy Lenoir et ses nombreux bénévoles organisent leur Trail. "C'est la seconde édition. L'an dernier, pour cause de Covid, il est tombé à l'eau. Les bénéfices que nous en retirons sont versés dans la caisse du club de foot. Qui tient, sur l'heure, la tête du classement en P2B. Par les temps qui courent, la présidente Stéphanie Dubuc apprécie l'eau que nous apportons à son moulin. Par le biais de trois distances: 10, 15 et 24 kilomètres, ces fans qui adorent tricoter des gambettes vont sans nul doute apprécier ces boucles serties de solides grimpettes, de descentes, d'un peu de gadoue et même d'un solide passage à la corde. Tout y est, rien n'y manque". Le départ est donné devant l'église, rue des Scoubalous, et l'arrivée est jugée sous l'arche dressée aux abords du terrain de football.

Sur les 10 km, la plus haute marche est pour Jean-Marc Culot chez les hommes et Félicie Akkermans chez les dames. Le bonhomme est plutôt satisfait de sa course : "La piste est ma tasse de thé. À 57 ans, je m'y adonne encore régulièrement. Ici, le terrain est génial : difficile mais plutôt roulant. Si je pouvais commencer mes dix kilomètres comme je les termine, je pourrais faire mieux encore qu'un 44'23"".

Félicie, elle, tient à souligner la qualité de l'organisation. "Pour moi, c'est le parcours idéal. Et comme je m'inscris avant tout pour m'amuser, autant vous avouer que je viens d'en prendre plein les gambettes et plein les yeux. Une boucle vraiment chouette".

Sur les 15 kilomètres, succès de Damien Aubertin de "L'Enfer du Viroin" et de Marie-Christine Foulon des "Crazy Bikers". Lui est heureux, mais avec les jambes un peu lourdes: "Oui, hier j'ai participé au run and bike" de Cerfontaine. Deux courses sur deux jours, c'est un peu "te veel"! Mais bon, nous sommes partis au train, sans vraiment forcer la note. Puis tout naturellement un petit groupe s'est formé. Duquel je suis sorti en compagnie de Grégoire Tilmant. Comme j'étais plus rapide que lui dans les descentes, j'en ai remis une couche peu avant l'arrivée".

À noter les bonnes performances de Jeroen Dockx en V1 (1h12'50") et de Denis Minet en V2 (1h13'19").

Classements Complets : 10.00 km | 15.00 km | 24.00 km