Dubuc, premier vainqueur du Delobbe

Le challenge a débuté samedi à Pesche avec la Printanière des Poires, une course annoncée tardivement, et la victoire d’un jeune Couvinois.

Geoffroy BRUYR
Dubuc, premier vainqueur du Delobbe
Justin Dubuc est parti dans les derniers mais a fini premier. ©ÉdA – 501244797933

Comme tous les promoteurs de challenge, ceux du Mémorial Delobbe ont dû s’adapter à la situation sanitaire. C’est virtuellement que s’est déroulée samedi la première manche. Une course d’un jour donc, contrairement à d’autres qui ont lieu sur une semaine, voire plusieurs.

La Printanière des Poires organisée le Vélo Club des Fagnes était limitée à 200 personnes maximum avec pré-inscriptions obligatoires sur le site Goal Timing. Mais finalement ils n'étaient que 81 à y prendre part. «Les autorisations nécessaires de la Ville de Couvin ne sont arrivées que tardivement, mardi soir exactement, la communication n'a débuté que trois jours avant l'épreuve et donc peu de publicité avait été faite autour de l'événement, indique Bruno Bellenger. Il est évident que si nous avions pu informer les runners plus tôt nous aurions eu plus de monde. Néanmoins nous sommes satisfaits. Nous avons montré qu'il était encore possible de proposer des courses en tenant compte des règles sanitaires.»

Deux distances étaient proposées au départ de l’école primaire de la rue des Trieux et les départs, par groupe de 4 maximum, étaient prévus toutes les cinq minutes, entre 9 h et 15 h. Au préalable, chaque participant avait dû choisir une tranche horaire. Un mail leur était ensuite envoyé avec l’heure de départ exacte. S’il était possible de choisir sa distance juste avant de s’élancer, un dossard était remis au départ afin de toujours pouvoir contrôler le nombre de personnes sur le parcours. Rien n’avait été laissé au hasard pour que tout se déroule bien!

Sur la longue distance, le junior Justin Dubuc, qui est parti parmi les derniers, est venu bouleverser le classement avec son temps de 41.46. Il a devancé un V2, Fabrice Hastir, et un senior, Antoine Nanni. «C'est ma première victoire sur une longue distance, évoque Justin. Je suis plutôt content de mon temps vu le dénivelé. Je connaissais le temps à battre au moment de m'élancer mais honnêtement je ne l'ai pas pris en compte pendant ma course. J'ai tout donné sans réfléchir… Mais dans le dernier kilomètre je savais que c'était très bien parti pour l'emporter.»

Rendez-vous à Cul-des-Sarts

Chez les dames l’aînée 2 Laurence Roland et l’aînée 1 Hélène Colot se tiennent dans un mouchoir de poche. Théo Mahy s’est lui aussi élancé tardivement et est venu chiper la victoire sur le circuit court à Arnaud Somme qui a longtemps cru la détenir. Julie Rogge, 4e au scratch, gagne chez les féminines.

La prochaine étape du challenge est prévue le dimanche 14 mars à Cul-des-Sarts avec le jogging des Frontières depuis le site de la Fontaine (rue de Rocroi). Là aussi il y aura des circuits de 5 et 10 km avec le même principe: des départs toutes les cinq minutes par bulles de quatre personnes maximum entre 8 h et 12 h.