L’Inasep condamnée pour une coupure d’eau à la suite d’impayés

L’Inasep est condamnée à payer des dommages à un Couvinois à qui elle avait coupé l’eau parce qu’il ne payait pas ses factures.

Patrick Lemaire
L’Inasep condamnée pour une coupure d’eau à la suite d’impayés
L’alimentation en eau avait été coupée par l’Inasep, sans décision judiciaire. C’est illégal, rappelle la justice de paix de Couvin. ©ÉdA – 40224048544

L’Inasep devra s’acquitter de dommages et intérêts de 1185 euros à un Couvinois qui n’avait pas payé ses factures d’eau. Ainsi résumée, la décision de la justice de paix de Couvin ne coule pas de source mais, pourtant, l’intercommunale devra bien dédommager le mauvais payeur, parce qu’elle lui a coupé l’eau suite aux factures impayées.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...