Une rencontre qui réchauffe le cœur

Les étudiants de la section Économie de l’institut Sainte-Chrétienne ont offert un moment de chaleur humaine aux aînés de l’Étincelle.

Jean-Pierre Dumont

Depuis le mois de décembre dernier, les étudiants de la section "Économie" de l'Institut Sainte Chrétienne de Chimay développent un projet d'aide à la citoyenneté active, responsable, participative et sans violence. À cette fin, leur professeure, Angélique Marion, a fait appel à l'ASBL ACYRES et à sa coordinatrice Isabelle De Wee. Grâce au soutien financier de la FWB (Fédération Wallonie Bruxelles) et du label PCI (Promotion de la Citoyenneté et de l'Interculturalité) obtenu par l'ASBL, les animations sont gratuites pour les écoles: "Notre premier objectif est de viser que les enfants et les jeunes deviennent des C.R.A.C.S. (Citoyen Responsable, Actif, Critique, Solidaire). De leurs différences, nous leur donnons une chance d'en faire une richesse en exploitant au mieux le potentiel de chacun. Ainsi, pour ce projet, les étudiants ont voulu proposer une rencontre avec les seniors valides ou semi-valides qui fréquentent l'Étincelle, la maison communautaire de Chimay. Chaque étudiant a pu exploiter ses compétences pour mettre sur pied cette rencontre. Nathan et Ambre ont fait une démonstration de leur talent de danseurs, Sullyvan et Léa ont lu une histoire policière inventée de toutes pièces par cette dernière, Alexandre a offert des dessins réalisés sur place et les autres étudiants ont montré qu'ils étaient presque dignes pour devenir candidats à Top chef. Par ailleurs, il y a tout le côté humain qui est bien évidemment le plus important", explique la coordinatrice de l'ASBL Acyres.