Un projet de donnerie à Chimay

Mirina Demeunier a toujours aidé son prochain comme elle avait vu faire sa maman, elle-même dans la précarité. Elle veut créer une donnerie à Chimay.

Jean-Pierre Dumont
Un projet de donnerie à Chimay
Mirina Demeunier lance un appel à l’aide, pour créer une donnerie à Chimay. ©EdA - 501845710397

Mirina Demeunier sait de quoi elle parle quand on évoque dans les médias les difficultés quotidiennes des familles précarisées, celles des ménages à bas revenus qui doivent faire face aux dépenses liées à l'alimentation ou encore l'isolement des seniors vivant reclus dans leur maison quasi en permanence: "Étant enfant et l'aînée d'une fratrie de quatre enfants, j'ai vécu réellement ce que cela veut dire de se demander de ce que sera fait le lendemain. À ce moment, nous vivions dans les Marolles à Bruxelles et c'était vraiment une population très pauvre qui y habitait, évoque notre interlocutrice. Je me souviens que notre maman, qui était femme d'ouvrage et nous élevait seule, ramenait des vêtements récoltés à gauche et à droite. Nous récupérions ce dont nous avions besoin pour nous. Ensuite, nous allions vendre le reste au Vieux marché ou chez une dame appelée Maria, qui nous le rachetait au kg. Tout en étant nous-mêmes en difficulté, notre maman aidait malgré tout les plus déshérités du quartier. J'ai hérité de l'altruisme de ma maman."