Napoléon et les marches s’aiment-ils?

Dans les marches de l’Entre-Sambre-et-Meuse, Napoléon, et ses ambitions sont des sujets rarement abordés. Ça le sera dimanche à Cerfontaine.

J.L.
Napoléon et les marches s’aiment-ils?
La place de Napoléon dans les marches, l’usage des costumes, est-ce cohérent? Réponse, ou pas, le 17 octobre. ©ÉdA

Dans le cadre de l'exposition Napoléon Ier organisée par le Cercle d'animation de Cerfontaine et l'Office du tourisme, en collaboration avec la Marche Saint-Lambert, une conférence est prévue le dimanche 17 octobre à 15 heures à la salle culturelle. L'orateur, François-Xavier Heynen, présentera une approche philosophique de la question très peu académique «Napoléon et les marches folkloriques s'aiment-ils?» sur base des relations entre le communautarisme et l'universalisme. M. Heynen s'explique: «Napoléon défend, au moins dans un premier temps, les valeurs de la toute jeune république: liberté, égalité, fraternité. Ces valeurs individualistes se veulent universelles et Napoléon va participer à les répandre à travers l'Europe».