Un vent de liberté pour les activités du GECO

Les entrepreneurs membres du GECO ont renoué avec le networking lors d’une journée de détente aux lacs de l’Eau d’Heure.

Un vent de liberté pour les activités du GECO
La grande roue a été inaugurée par les membres du GECO ce mercredi. ©ÉdA – 501440689013
Nathalie Bruyr

Ils ne s'étaient plus vus depuis janvier 2020. Des contacts ont été maintenus, malgré tout, par l'intermédiaire du Groupement Économique de l'Entre-Sambre-et-Meuse. Par téléphone, en visioconférence ou lors de réunions d'information en petits comités. Mais l'échange direct du vécu de chacun, la convivialité d'une activité de détente, l'échappée ponctuelle du quotidien de l'entrepreneur manquaient… Alors ce 9 juin, date fleurant bon les quelques libertés retrouvées, apparaît comme une libération à la cinquantaine de responsables d'entreprises de la région, conviés à se retrouver sur le site des Lacs de l'Eau d'Heure. Le plaisir et l'émotion sont palpables lors de cette journée baignée de soleil sur le site des lacs de l'Eau d'Heure. S'il en était besoin, le bilan de cette drôle de période, dressé par le coordinateur Baudouin Dewez, n'est pas si négatif. «Nous avons réussi à garder le lien, et même, 35 nouvelles entreprises nous ont rejoint, portant à plus de 250 le nombre de membres du GECO».