Les Escort font la nique aux modernes

Souvent dominé par des pilotes étrangers ces dernières années, le Rally Salamandre est revenu aux mains des locaux cette saison.

Q.C.
Les Escort font la nique aux modernes
Christophe Jacob est décidément intraitable en Escort dans son jardin. ©ASAF/J. Berger

Au terme d’une course rocambolesque marquée par un gros orage matinal et un nombre impressionnant d’abandons, c’est Christophe Jacob, connu aussi pour être l’une des chevilles ouvrières de l’épreuve, qui a imposé sa Ford Escort RS au nez et à la barbe de toutes les voitures modernes. Les amateurs de propulsion étaient doublement à la fête puisque Raphaël de Borman amenait son RS 2000 sur la deuxième marche du podium toutes divisions confondues à seulement 36 secondes de son chef de file. Troisième rescapé le plus rapide de la journée, Mathieu Lapaille était le premier représentant des voitures de la D4 avec sa Peugeot 207 F2000. Il devançait de justesse le vainqueur chez les utilisateurs de pneus conventionnels: Vincent Gallet Avec sa Peugeot 306 Maxi, le pilote de Macon dominait quant à lui les Mitsubishi Lancer de l’Allemand Dieter Reiland et de notre compatriote Emmanuel Cantraine, respectivement 2e et 3e de la D4.