Soutien et évolution pour 2023

Avec les gendarmes français à la zone de police Botha

. R.J.
Soutien et évolution pour 2023
©ÉdA

Après les interruptions dues au Covid-19, les responsables de la zone de police Botha ont invité les personnels, les instances judiciaires, les représentants des gendarmeries françaises voisines, les conseillers de police ainsi que les membres des collèges communaux à la traditionnelle séance de vœux. Pour 2023, la séance s’est déroulée à Beaumont, dans la bonne logique de rotation entre les cinq communes de la zone. Le président de la zone, Jean-François Gatelier, a remercié les personnels présents et a souligné l’attention du conseil "à apporter tout le soutien matériel et structurel pour assure sereinement les missions" Depuis son arrivée, le nouveau chef de zone, Vincent Mathy, a pris le temps de bien connaître la zone et son fonctionnement. Pour 2023, il "souhaite avant tout pour la zone de police de la stabilité et une évolution, mais pas une révolution". Avant le verre de l’amitié, le commissaire Christian Beyls a été congratulé pour sa mise à la retraite

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...