Manifestation des commerçants de Florennes: "L'heure est grave !"

La Commune, à l'origine de cette manifestation, va lancer une motion pour inciter le gouvernement fédéral à venir en aide aux commerçants étranglés par les coûts énergétiques.

Jean-Luc HENRARD
La manifestation s’est déroulée sur la place Verte. Une petite centaine de commerçants y participait.
La manifestation s’est déroulée sur la place Verte. Une petite centaine de commerçants y participait. ©EdA - 60427235039 

"L’heure est grave !" lance une commerçante florennoise. Parmi la petite centaine de citoyens rassemblés, lundi après-midi, sur la place Verte, il n’y a personne pour la contredire. Chacun témoigne de ses difficultés face à l’explosion des coûts de l’énergie. "J’ai dû suspendre mes activités en raison des prix de l’électricité", nous confie Noémie Walvarens, gestionnaire depuis cinq ans de la sandwicherie L’Art chez Noé, dans le centre-ville. "Je suis passé de 570 € à 2 500 € d’électricité par mois. Mes trois ouvrières sont au chômage énergétique. Le plus choquant est que mon affaire tournait bien. Mais ce n’est pas possible de payer de telles factures."

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...