Florennes: le magasin de seconde main Ravik va s'agrandir

L'année dernière, le magasin a vendu 138 t d'encombrants et d'objets divers rénovés par la Ressourcerie Namuroise.

Jean-Luc HENRARD
 Le Ravik Essentiel a reçu un subside pour agrandir ses locaux.
Le Ravik Essentiel a reçu un subside pour agrandir ses locaux. ©ÉdA – 60406576536 

Ouvert depuis mars 2019, le magasin de seconde main Ravik Essentiel (du wallon raviker: faire revivre) ne cesse de voir son activité croître et le nombre de clients augmenter dans ses locaux (l’ancien Trafic) au centre de Florennes. Les chiffres en témoignent: chaque jour, de 70 à 100 personnes poussent les portes du Ravik à la recherche d’un objet/mobilier, que ce soit pour son prix abordable, son côté atypique et original ou encore la volonté de réaliser un achat engagé et responsable en tant que "consom’acteur". Le chiffre d’affaires suit aussi une courbe ascendante avec 135 000 € en 2022 pour 103 000 € en 2021. Dans ce magasin de seconde main, les acheteurs peuvent acquérir des meubles rénovés, de la vaisselle, des objets de décoration, des vélos ou encore de l’électroménager au tiers du prix par rapport à du neuf.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...