Les marcheurs reprennent la route, dès le mois de mai

La Saint-Fiacre et la Saint-Philippe entament une saison des marches très attendue, après deux ans d’interruption.

P.L.
Les marcheurs reprennent la route, dès le mois de mai
©ÉdA – 502065549068 

Le mois de mai commence en fanfare… et en tambour. La marche Saint-Fiacre de Tarcienne et la Saint-Philippe de Philippeville ouvrent une saison synonyme de libération pour les passionnés de processions en arme. Deux ans sans costume, sans goutte, sans rentrée solennelle, c’était si long !

Le mois des marcheurs débute aussi par une annonce qui paraît étonnante au XXIe siècle: quatre femmes entrent au comité de la Saint-Roch de Thuin, ce qui est une première. Incroyable quand on pense au rôle de la gent féminine pour la réussite d’un tel événement !

La Saint-Roch thudinienne est le premier grand rendez-vous du genre, annonciateur de la Trinité, de la Sainte-Rolende, des Saint-Pierre et des autres qui suivront tout au long de la saison, sans masque ni écart extravagant entre les marcheurs, même parmi la garde au drapeau.

La 368e Saint-Roch est accueillie avec chaleur, d’autant qu’il fait déjà sec à l’époque: un feu de broussailles se déclare pendant le tir des campes. Tout au long de l’été, les marcheurs, partout en Entre-Sambre-et-Meuse, seront invités à prendre garde lors des décharges, pour éviter de lancer des incendies.

Ouf, la saison se déroulera sans incident majeur et se clôturera par une fête, à la gloire des dix années de reconnaissance de 16 marches au patrimoine de l’Unesco. A cette occasion, est un nouveau diplôme est envoyé par l’organisme onusien, au nom des marches folkloriques, symboliquement sans exception !

30 C’est l’anniversaire du CODEF, célébré le 6 mai. Ce centre de formation installé à Olloy depuis 30 ans se targue d’avoir formé 3000 stagiaires depuis sa création.

Investissement à Thuin

Le 3 mai, l’entreprise pharmaceutique Quality Assistance annonce qu’elle va doubler la superficie de ses installations d’ici la fin 2024. L’emploi passera de 230 à 350 salariés.

Métiers de la Défense

13 mai: la Fédération Wallonie Bruxelles annonce l’ouverture d’une section de préparation aux métiers de la Défense à l’athénée de Couvin.

Maison de repos à Couvin

Le 15 mai, premier coup de pelle d’une nouvelle maison de repos par l’Association intercommunale Génération Thiérache, sur le site de Champagnat.

Motocross contesté

23 mai: une réunion de présentation de la demande de permis du motocross de Rognée réunit de nombreux riverains, inquiets de l’impact du projet pour leur quiétude.

Stade à Momignies

29 mai: inauguration du stade de football Christian Deshorme à Momignies, trois ans après le décès de l’ex- président du club local.

"On m’a demandé de mobiliser nos familles d’accueil. Un dialogue a été entamé avec les citoyens pour organiser au mieux l’accueil des réfugiés."

Philippe Busine, bourgmestre de Gerpinnes à propos de l’accueil des Ukrainiens dans la commune.

 Fin mai, un terrain de padel est inauguré à Sivry. Le sport, dérivé du tennis, est à la mode en ce moment, si bien que de nombreuses communes de l’Entre-Sambre-et-Meuse investissent dans des terrains qui y sont dédiés, pour répondre à la demande des citoyens. Les premières plaintes de riverains affluent aussi, à cause de bruit provoqué par la pratique de ce sport qui se joue dans une cage de verre…
Fin mai, un terrain de padel est inauguré à Sivry. Le sport, dérivé du tennis, est à la mode en ce moment, si bien que de nombreuses communes de l’Entre-Sambre-et-Meuse investissent dans des terrains qui y sont dédiés, pour répondre à la demande des citoyens. Les premières plaintes de riverains affluent aussi, à cause de bruit provoqué par la pratique de ce sport qui se joue dans une cage de verre… ©EdA
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...