Base de Florennes: un exercice pour gérer un crash d'avion

En plus d'améliorer l'intervention des secours militaires, l'exercice avait pour but d'intégrer les sauveteurs civils dans le dispositif.

Jean-Luc HENRARD

La carcasse d’Un F-16 en feu, les restes d’un siège éjectables et d’une verrière d’avion. Sur le sol, plusieurs joggeurs blessés. Plus loin encore, une bombe non-explosée sur le tarmac. De la fumée, des cris, les sirènes des ambulances et des pompiers. Ce jeudi matin, dans un coin isolé de la base de Florennes, la scène devait être la plus réaliste possible pour un exercice de "Post crash management", ou plus simplement la gestion d’un crash d’avion, organisé par les autorités militaires du 2e Wing Tactique de Florennes, en partenariat avec les services de secours de la région.