Mobilisation discrète devant Gerresheimer

Seuls les Rouges montrent leur mécontentement à Momignies. La verrerie a tourné au ralenti, les Verts grévistes sont restés chez eux.

M.G.
 À Momignies, le rideau face à l’usine est rouge, ce mercredi aux aurores.
À Momignies, le rideau face à l’usine est rouge, ce mercredi aux aurores. ©ÉdA

"Notre action n’est pas contre l’entreprise, ni contre le directeur. L’usine est forcément un gouffre énergétique, qui souffre également de l’explosion des prix", affirme l’une des représentantes syndicales, emmitouflée dans son équipement aux couleurs de la FGTB, ce mercredi matin, devant la verrerie de Momignies. Si le mouvement de grève est assez respecté, "l’usine ne tourne pas à plus de 50%", la mobilisation, au petit matin, est plutôt anecdotique. "Du côté de la CSC, majoritaire ici, le mot d’ordre a été de se mettre en grève, mais de rester chez soi. C’est malheureux mais c’est ainsi."

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.