La Nalinnoise Chanelle Pielquin conçoit un abri suspendu pour SDF

Dans le cadre de ses études en architecture à Paris, la jeune nalinnoise Chanelle Pielquin a conçu un abri pour SDF suspendu dans les arbres.

Vincent PINTON
 Dans le cadre de ses études en architecture, Chanelle Pielquin a conçu un abri pour sans-abri.
Dans le cadre de ses études en architecture, Chanelle Pielquin a conçu un abri pour sans-abri. ©ÉdA – 60185075476

Après un bachelier tout à fait classique en architecture à LOCI à Bruxelles, Charlotte Pielquin poursuit un master à l’ENSA à Paris La Villette. "J’ai choisi de poursuivre mes études en France car les possibilités de concevoir sa formation à la carte sont plus développées que chez nous, en Belgique", explique-t-elle. C’est ainsi, qu’à côté des cours classiques d’architecture, elle s’est inscrite dans des options art et scénographie où elle travaille, par exemple, sur la conception de scènes pour des théâtres, sur des projets muséographiques… Dans un tout autre contexte, Chanelle a conçu, en binôme avec Julia Hladun, une étudiante polonaise, un projet de structure légère au service des personnes. "Nous avons eu l’idée de réaliser un abri pour les personnes vivant en rue. Dans le cadre de ce projet, l’école nous accordait un petit budget mais, à part quelques fixations, cela ne nous a rien coûté puisque le prototype a été entièrement réalisé à l’aide de matériaux recyclables et de récupération; à savoir du bois pour le plancher et les lattes, du bambou pour la structure et de la corde pour la toile", explique-t-elle.