Article abonné offert

Hypersensibilité aux ondes: «Recherche zone blanche désespérément»

De plus en plus de personnes ressentent les symptômes des EHS. Ceux-ci ont tenu leur assemblée générale à Rièzes pour échanger et partager leur vécu.

Jean-Pierre Dumont
 Le nombre de personnes souffrant d’électro-hypersensibilité est croissant chaque année. À quand des zones blanches pour leur permettre de revivre?
Le nombre de personnes souffrant d’électro-hypersensibilité est croissant chaque année. À quand des zones blanches pour leur permettre de revivre? ©ÉdA – 6 037 576 690

L’assemblée générale de l’association AHRES (Association pour la Reconnaissance de l’Electrohypersensiblité EHS ) s’est déroulée récemment au domicile de Guy Lerat à Rièzes, dans l’entité de Chimay. Celui-ci est en effet situé en zone blanche, c’est-à-dire exempt d’ondes électromagnétiques, grâce à sa situation géographique privilégiée.