Une Saint-Walhère comme on les aime à Gourdinne

En ce 3e dimanche de juin, Gourdinne était en effervescence à l’occasion de sa procession et marche militaire en l’honneur de saint Walhère.

Vincent Pinton

À partir de maintenant et jusqu’à la fin du mois d’août, rares seront les dimanches où l’on ne marchera pas dans l’un ou l’autre des seize villages de l’entité de Walcourt. Le week-end dernier, c’est vers Gourdinne que tous les regards étaient tournés. On y marche en l’honneur de saint Walhère, un saint populaire de l’Entre-Sambre-et-Meuse puisqu’il est né à Bouvignes au XIIe siècle et qu’il est signalé doyen de Florennes et curé d’Onhaye en 1187. Ses lieux de culte sont nombreux et Gourdinne en fait partie. On le vénère particulièrement pour la protection du bétail. Sa statue est d’ailleurs portée en procession, non pas par les marcheurs, mais par les agriculteurs du village. Cette année, après deux ans de Covid, le comité organisateur de la marche royale Saint-Walhère de Gourdinne a décidé de faire marcher l’ensemble de la compagnie dès le samedi après-midi. Pour une première fois, les marcheurs ont souffert de la chaleur qui a largement dépassé les trente degrés. Le moment fort de cette première journée de marche était le passage à travers les allées du cimetière dans le but de rendre hommage aux marcheurs défunts.