Saint-Aubin n’oublie pas le drame du 13 mai 1940

Le comité des Associations Patriotiques de Saint-Aubin, en collaboration avec plusieurs partenaires, a commémoré les événements de mai 1940.

François-Xavier HEYNEN
 Le chemin de mémoire reliant treize endroits du village a été présenté aux participants à ces cérémonies d’hommage aux victimes du 13 mai 1940.
Le chemin de mémoire reliant treize endroits du village a été présenté aux participants à ces cérémonies d’hommage aux victimes du 13 mai 1940. ©ÉdA – 502098522843

Une triple exposition, provinciale, locale et artistique, a été inaugurée le 11 mai, en l’église. À cette occasion, un chaleureux hommage a été rendu à dix témoins, enfants en 1940. Devant un nombreux public, une pièce de théâtre, mise en scène avec les élèves de l’école communale, a illustré ces témoignages. Cette représentation a reçu l’honneur d’être enregistrée et diffusée par la chaîne de télévision régionale Boukè. Richard Fournaux, député provincial, a présenté et commenté l’exposition provinciale "Mes parents ne me disaient pas tout" .