Mon père Émile lui vouait une grande admiration

Chantre du Pays de Charleroi, Emile Lempereur a consacré un ouvrage à son compatriote, l'écrivain Octave Pirmez qu'il appréciait beaucoup.

Mon père Émile lui vouait une grande admiration
SERIE: les grandes figures de l'ESM: Octave Pirmez (14) ©Doc. Émile Lempereur

Jacqueline Lempereur, vous êtes la fille d’Émile Lempereur. Votre papa appréciait beaucoup l’écrivain Octave Pirmez. Il lui a d’ailleurs consacré l’un de ses derniers ouvrages.

Effectivement, mon père a consacré sa vie à défendre et à illustrer la Wallonie et ses écrivains.

Il était d’ailleurs membre fondateur et administrateur de nombreux cercles et associations œuvrant en faveur de la Wallonie et des langues française et wallonne.

Comme Octave Pirmez était né à Châtelet comme lui, il lui vouait une admiration toute particulière.

Votre père avait déjà préparé, de longue date, le manuscrit de l’ouvrage qu’il comptait consacrer à Octave Pirmez ?

Oui, mettre à l’honneur cet écrivain constituait l’un des objectifs qu’il s’était fixé.

En ce qui vous concerne, vous connaissez bien Octave Pirmez également ?

J’ai eu l’occasion de présenter plusieurs conférences à son sujet.¦ V.P.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...