L’anecdote de la coupe de tissu

Si Octave Pirmez est resté célibataire, la rumeur rapporte qu'il avait entretenu quelques maîtresses. Voici une anecdote amusante à ce propos.

V.P.
L’anecdote de la coupe de tissu
SERIE: les grandes figures de l'ESM: Octave Pirmez (14) ©Doc. Émile Lempereur

Si Octave Pirmez est resté célibataire, la rumeur rapporte qu’il avait entretenu quelques maîtresses. Voici une anecdote amusante à ce propos.

Comme pas mal d’artistes que nous avons présentés au cours de cette série, Octave Pirmez est donc resté célibataire. Cela ne l’a pas empêché d’entretenir quelques amours rustiques et éphémères avec des villageoises d’Acoz.

Jacqueline Lempereur nous raconte, à ce propos, une anecdote amusante qui n’a, évidemment, pas été vérifiée mais qui s’est transmise par la tradition orale. Quelques semaines avant Pâques, il prend l’envie à Octave Pirmez d’offrir une coupe de tissu à chacune de ses maîtresses afin qu’elles puissent se faire confectionner une belle robe pour le printemps. Étant donné que le tissu provenait de la même coupe, toutes les femmes se sont retrouvées avec une robe de la même couleur à l’église d’Acoz pour la messe de Pâques. En se regardant l’une l’autre, elles ont sans doute compris qu’elles fréquentaient le même amant.

V.P.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...