Le chômage de la Meuse vu du ciel: un spectacle poétique et impressionnant (vidéo)

Depuis quelques jours, la Meuse est « en chômage », comprenez que le niveau a été baissé afin de permettre des travaux d’entretien des berges et ouvrages d’art. Vue du ciel, cette Meuse réduite est impressionnante.

Mathieu Golinvaux
Jacques Duchateau

Le niveau réduit de la Meuse, pour cette mise en chômage qui a lieu tous les cinq ans, est déjà spectaculaire vu du sol. Mais vu du ciel, c’est encore tout autre chose.

Imaginez: vous quittez la plateforme des parapentes aux "7 Meuses" et vous voguez au-dessus du fleuve. Porté par les vents, vous arrivez à l’île d’Yvoir, qui n’en est plus une. La Meuse s’est largement retirée, révélant le fond de son lit sur une bonne partie de sa largeur. Le bac rouge et bleu, qui permet de rejoindre l’île, repose sur la vase et les cailloux.

Un peu plus loin, une écluse dévoile la mécanique complexe de ses portes. C’est justement pour en assurer l’entretien que la Meuse a ainsi été ramenée à un niveau très bas.

 Quelques promeneurs profitent de l’aubaine pour s’aventurer au milieu du fleuve.
Quelques promeneurs profitent de l’aubaine pour s’aventurer au milieu du fleuve. ©Mathieu Golinvaux

Passé Yvoir, quelques promeneurs profitent de l’aubaine pour s’aventurer au milieu du fleuve. Vus du ciel, on les croirait presqu’en bord de Mer du Nord, minuscules petits points colorés sur une vaste plage abandonnée.

Vous passez sous le pont d’Yvoir, au ras des flots. Avec cette impression d’être en plein été, au-dessus d’une rivière d’Ardèche.

Les berges ont pris une ampleur bien inhabituelle. Avec leurs cicatrices là où elles ne sont pas bétonnées, juste façonnées par la nature.

La mise en chômage de la Meuse a débuté le samedi 24 septembre en soirée et devrait durer environ 3 semaines, permettant la réalisation de divers travaux d’entretien sur les berges, les ponts, les écluses.

 L’île d’Yvoir n’est plus une île… pour quelques semaines.
L’île d’Yvoir n’est plus une île… pour quelques semaines. ©Mathieu Golinvaux

LIRE AUSSI :

Consolidation du pont Saint-Jean à Anseremme (Dinant): il allait se casser la figure

Chômage de la Meuse : les agents du DNF sauvent les poissons à l’écluse de Waulsort (vidéo)

Chômage de la Haute-Meuse : dès ce week-end, on vide le fleuve de presque toute son eau (vidéo)

 Le chômage de la Meuse vu du ciel: un spectacle poétique et impressionnant.
Le chômage de la Meuse vu du ciel: un spectacle poétique et impressionnant. ©Mathieu Golinvaux

Le chômage de la Meuse vu du ciel: un spectacle poétique et impressionnant (vidéo)