Yvoir: la brasserie du Bocq gagne du temps en plein embouteillage

24 000  bouteilles à l’heure : c’est la vitesse de pointe de la nouvelle ligne d’embouteillage inaugurée par la brasserie du Bocq ce week-end. Une fierté. Sans trop se faire mousser.

Samuel Husquin

Le cliquetis des bouteilles, le vrombissement des moteurs, le défilé des casiers…Le mouvement et le bruit sont incessants. « Et pour les décibels, ça va beaucoup mieux.Avec ces nouvelles machines, on est passé de 100 à 70.On a toujours les bouchons dans les oreilles mais avant on ne savait même pas se parler », précise Dimitri Delcourt, l’administrateur délégué du Bocq.Mais la brasserie implantée au cœur de Purnode (Yvoir) depuis 1858 n’a pas investi plus de seize millions d’euros simplement pour améliorer le confort acoustique de son personnel et de ses visiteurs.