Déposer les armes et prendre le pinceau

Ancien militaire de carrière, John Proctor est passionné de peinture. Il expose à la galerie La Glycine à Vresse-sur-Semois jusqu’au 31 octobre.

Étienne Wanlin
Déposer les armes et prendre le pinceau
John Proctor en compagnie de sa petite-fille et de Jean-Pierre Lambot. ©ÉdA – 40678819940

C’est en Caroline du Nord (États-Unis) que John Proctor a vu le jour. Dès son plus jeune âge, il aimait dessiner mais les circonstances de la vie feront qu’il rejoindra finalement l’Armée de l’Air des USA en novembre 1972. Le métier de soldat lui fera voir du pays puisqu’il sera respectivement caserné aux Pays-Bas, aux États-Unis bien sûr, en Allemagne mais aussi à la base aérienne de Florennes, et Sugny où il sera employé en tant que chef de sécurité jusqu’à la fermeture de la base en 1991. Il rejoindra ensuite les Pays-Bas jusqu’à son admission à la retraite en 1996.