Michaël Mandelli, dix ans après

Cette douzième manche du Challenge Allures libres des Ardennes garde son attrait. Michaël Mandelli, dix ans après, s’est rappelé aux souvenirs de chacun.

Maurice MINE
Michaël Mandelli, dix ans après
Renaud Pierret, le revenant Michaël Mandelli et Alex Pochet, le podium des dix kilomètres. ©ÉdA – 40389285799

À l'instar de des épreuves organisées à Alle, Membre, Auby, etc., celle-ci a une saveur particulière, celle de la Semois, de ses forêts, de ses sentes, de ses promenades et de ses bois. La route du tabac guide le touriste sur les traces d'un patrimoine exceptionnel. C'est dans ce contexte qu'Alexandre Moulin a décidé d'organiser, à côté d'une marche Adeps et du trail du mois d'avril, cette manche du challenge Allures libres des Ardennes. «C'était il y a trois ans mais je ne veux nullement m'approprier toute l'organisation. Aujourd'hui, je suis encadré par beaucoup de bénévoles dont de nombreux membres du syndicat d'initiative de Vresse qui s'occupent de l'accueil, de la buvette, des inscriptions et autre pain-saucisse. En ce qui me concerne, bien qu'au four et au moulin, je vais prendre mon pied, ou plutôt les deux sur la grande distance.»

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.