Le domaine marial a souffert

À Sugny, le domaine marial a subi les aléas de la tempête. Arbres arrachés, bancs cassés… Scènes de désolation.

E. W.
Le domaine marial a souffert
Dégâts de la tempête ©ÉdA

À l’l’instar de la commune voisine de Bièvre, l’entité de Vresse-sur-Semois accueille beaucoup moins de camps sur son territoire. Elle a donc été relativement épargnée de ce côté même si plusieurs camps ont dû être évacués. La nuit de vendredi à samedi déjà, un camp implanté à Laforêt devait plier bagages. Durant la nuit de samedi à dimanche, ce sont trois camps qui ont été évacués: à Sugny, à Membre-sur-Semois et à Conrad. Ils ont trouvé refuge chez des particuliers et à la salle des fêtes de Bohan. La protection civile a apporté des lits et couvertures pour les jeunes.