Investissements à l’Espace Cognaut

Les conditions d’octroi des subventions régionales pour les investissements d’intérêt public ont été modifiées par arrêté ministériel : le plan triennal est remplacé par un « droit de tirage » couvrant une législature communale dont une phase de 4 ans (2013/2016) et une phase de 2 ans (2017/2018).

É.W.

Une enveloppe budgétaire est octroyée pour chaque phase et représente un maximum de 50% des investissements. Cette première enveloppe a été fixée à 502 878€. Les projets doivent être rentrés pour le 15septembre au plus tard. Les priorités restent inchangées : égouttage, sécurité routière et amélioration du cadre de vie, accessibilité aux personnes à mobilité réduite, rénovation du patrimoine existant, construction et rénovation durable. Si les autorités communales sont bien conscientes de l’utilité de travaux dans les différents domaines, elles ont dû faire un choix qui s’est porté sur une concentration des investissements pour le bâtiment de l’Espace Cognaut. À l’origine, les travaux étaient prévus en deux phases mais l’incendie survenu le 21septembre 2012 a précipité les choses. Les travaux d’égouttage à la rue des Habroyes à Sugny font également partie du lot et pourraient être réalisés si l’enveloppe budgétaire n’est pas dépassée. Avant de prendre une décision, chaque membre du conseil a pu donner son avis. Au final, seule l’échevine Myriam Laurant ne marquera pas son approbation, préférant s’abstenir sur le sujet. Elle regrette le manque de temps pour élaborer des dossiers et que le choix se soit porté sur l’Espace Cognaut alors que d’autres travaux dans l’entité sont aussi nécessaires.¦ E. Wa.