Albert Leduc, dans la continuité

Après Urbain Maldague et Bruno Tellier, Albert Leduc devient le troisième bourgmestre de la Vresse d'après fusion.

Albert Leduc a commencé sa carrière politique en même temps que Bruno Tellier. Dès les premières élections, il a été élu conseiller communal et président de CPAS. C'est à cette époque que le service de s repas à domicile a été mis en place ainsi que les plaines de vacances en collaboration avec Jeunesse et Santé.

Pour les élections suivantes, le tandem Tellier-Leduc était en place. Depuis lors, Albert Leduc a toujours été premier échevin avec comme attribution les finances, l'enseignement pendant dix-huit ans et les travaux depuis seize ans maintenant.

Ses projets s'inscrivent dans la continuité de ce qui a été programmé.

Le premier concerne le PCDR (Plan communal de développement rural) dont la première convention a été l'aménagement de la place de Alle et, en deuxième convention, les travaux de la place de Nafraiture qui ont débuté ce 1er septembre 2010. Les autres conventions concernent la maison de village de Sugny et celle d'Orchimont. Le programme défini par la commission locale de développement rural prévoit de passer dans chaque entité.

Un autre projet qui lui tient à coeur est l'achèvement de l'aménagement de l'Espace Cognaut. Le bâtiment principal devrait accueillir les archives communales, l'espace publique numérique et divers autres services.

Il prévoit également poursuivre les travaux d'amélioration de la distribution d'eau pour laquelle la commune est toujours autonome.

Sa plus grande satisfaction jusqu'à présent est d'avoir pu maintenir une école dans chaque entité. Cela a été rendu possible grâce à de nombreux efforts financiers (engagement d'enseignants, rénovation des bâtiments, achat de deux bus locaux avec accompagnants pour assurer le transport des élèves, etc).E. W.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.