L’entraîneur des Gembloutoises étonné par ses jeunes ouailles

La jeune génération des " Coutelières " fait courageusement front parmi l’élite, nullement démoralisée par un bulletin qui renseigne une seule victoire, acquise face à Gedinne (3-1) lors de la deuxième journée de championnat. Le retour, ce samedi soir, sera-t-il synonyme de second bonheur, pour les protégées d’Alain Goffin ? " Peut-être, mais cela ne changerait pas grand-chose au classement, vu l’écart qui nous sépare de cette équipe juchée sur l’échelon supérieur " , confie l’entraîneur des Gembloutoises, qui savait évidemment à quoi s’attendre. " On était bien conscients que la saison serait compliquée, car il ne faut pas oublier que ces filles sont, en fait, nos joueuses de P4. Elles sont engagées dans un cycle de formation de deux ans, en vue de les faire monter en P3. Et ce sera probablement déjà le cas cette année, vu leur situation actuelle (NDLR: elles tiennent la pole position en série A, avant le dernier match du premier tour contre Ciney E, ce dimanche). "

M.B.

Ce qui épate l’ex-coach de Profondeville, c’est l’envie de jouer, jamais démentie, de ses huit ouailles depuis le début. "Elles font deux matchs par week-end et certaines participent aux entraînements avec la Promotion. Romane Ayen est, par exemple, montée au cours de deux sets du match réserve de cette équipe, ce dimanche, après avoir pris part à la séance de la sélection provinciale le matin. La P1, c’est évidemment trop élevé pour elles. Mais cela a l’avantage de les confronter à de bonnes formations. Le bateau a logiquement coulé contre Anhée A, qui est trop fort pour cette division. Mais, face aux autres adversaires, on a souvent engrangé. Comme ce week-end, face à RNV B, avec une quinzaine de points pris par set. Je suis franchement étonné de ce groupe, qui reste soudé et travaille dur aux entraînements, en veillant à appliquer les consignes tactiques et en gardant toujours le moral. Chapeau à elles !"

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...