Les Merles maintiennent le cap

Les unités perdues sous le déluge de Waremme font partie des mauvais souvenirs. Le gain de la tranche reste plus que jamais d’actualité.

Benoit jadot
 Fred Rosmolen et les Merles ont pris confiance en battant une équipe de Binche qui leur réussissait rarement.
Fred Rosmolen et les Merles ont pris confiance en battant une équipe de Binche qui leur réussissait rarement. ©ÉdA – 60424617601 

Les trois points décrochés samedi aux Bas-Prés pourraient bien être le carburant qui fera la différence dans la lutte pour la deuxième tranche. Ce succès a, qui plus est, un goût particulier pour les troupes de Cédric Fauré comme le confirme le médian namurois, Fred Rosmolen. "Cela nous fait très plaisir, entame le créatif namurois. Binche est une formation qui nous a rarement réussis. Je ne pense même pas que nous ayons marqué un seul but contre eux lors de nos dernières confrontations". Pour les Merles, ce succès était primordial dans le déroulé de la saison "Nous restons en tête de la tranche", constate Frédéric Rosmolen. En grande partie par un désormais réputé quatrième quart d’heure, encore de qualité et qui a permis aux Namurois de renverser rapidement la tendance. "Dommage de s’être fait un peu peur à 3-2. Cela remettait un suspense inutile. Cela s’est heureusement bien terminé et nous donne confiance pour notre difficile déplacement à Tubize."

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...