Profondeville dans la douleur à Dinant

Vendredi soir, Dinant a donné du fil à retordre à Profondeville (70-72).

G.B.

"Désormais tous les candidats aux play-off ne viennent pas sereins à Dinant, confie le coach dinantais Nicolas Dermience. Après avoir une bonne entame de match de notre part, Profondeville s’est montré plus agressif et a resserré sa défense. Si on a accusé sept points de retard à la fin du troisième quart, par la suite nous avons repris la direction des échanges. Mais voilà, lors des deux dernières minutes nous n’avons pas pu profiter de trois shoots pour l’emporter". "Après une mise en route compliquée nous avons rectifié le tir pour mener de huit points jusqu’à la 38e, explique le mentor profondevillois Kevin Cassart. En fait on n’est jamais parvenu à tuer le match et on a dû compter sur un missile de Théo Delveaux pour s’imposer".

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...