Antoine Boreux: « Comme libérés depuis Saint-Trond »

Et de sept ! La belle série de matchs sans défaite se poursuit pour les Verts. Revenus au pied du podium après cette nouvelle victoire à Verlaine (0-1), les hommes de Laurent Gomez respirent la confiance. " Je ne pense pas que c’est une question d’envie par rapport au premier tour, explique Antoine Boreux. Mais je reste persuadé que cette histoire de coupe de Belgique a coûté énormément d’énergie. On a beau dire le contraire, inconsciemment, on avait tous ce rendez-vous contre une D1 dans un coin de la tête. Depuis Saint-Trond, comme par hasard, tout va beaucoup mieux , nous sommes comme libérés. Sur nos cinq derniers matchs, on reste quand même sur quatre victoires en déplacement, à Jette, Acren, Rebecq et Verlaine . "

Th.M.
 «Capi» Boreux n’a pas encore manqué un match cette saison.
«Capi» Boreux n’a pas encore manqué un match cette saison. ©Sportsevents  

Le renouveau meuti est aussi à chercher dans la remise en question collective. "On a eu une bonne discussion avec le staff, rappelle Antoine. Une certaine monotonie s’était peut-être installée et il a fallu un peu de temps pour que tout le monde comprenne ce qu’on devait changer. Et puis n’oublions pas que nous restions sur deux saisons exceptionnelles. Finir deuxièmes de D2, pour beaucoup, c’était la normalité. Avoir un coup de moins bien, ça arrive. Et notre bilan n’était pas si catastrophique que ça. Les mois de janvier et février sont souvent compliqués sur des terrains boueux et avec des conditions d’entraînements difficiles. Mais en gagnant, cette période passe plus facilement, on vient s’entraîner dans la bonne humeur."

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...