Les filles d’Ohey plus libérées

Ohey – Gembloux B (s. 21 h)

Michel Boreux
Les Oheytoises entament leur seconde partie de saison par un derby  à la maison.
Les Oheytoises entament leur seconde partie de saison par un derby à la maison. ©VC Voll’Ohey

La reprise rimera avec derby, ce samedi soir, pour les filles de Philippe Lallemand. Et de secondes retrouvailles avec les "Coutelières", pour Alix et Oriane Delhez. Si la première évoluait avec la N2, la deuxième a passé les trois précédentes saisons dans les rangs de la promotion gembloutoise. "J’en garde de bons souvenirs et cela fait toujours plaisir de revoir d’ex-équipières, même si elles ne sont plus si nombreuses que cela. En tout cas, c’était déjà particulier au match aller, que nous avions remporté 1-3", confie la passeuse des promues, assez satisfaite du premier tour de son équipe (huitième avec un capital de 12 points après neuf matchs). "Cela s’est super-bien passé, dans l’ensemble. On aurait pu gagner l’un ou l’autre match en plus, mais il fallait que la mayonnaise prenne, avec un noyau où la majorité des filles n’avaient jamais joué plus haut qu’en P1. On forme un chouette groupe, animé d’une belle combativité. Mais le moral nous joue parfois des tours. Et puis, je trouve que le niveau promotionnaire est plus élevé que les années antérieures. Beaucoup d’équipes se tiennent d’ailleurs de près au classement."

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...