Réussite pour le Challenge U12

Le basket est un sport collectif mais on peut évaluer les capacités individuelles, en se mesurant à d’autres joueurs. Tel est le but de ce challenge.

J.W.
 117 joueurs, venant de 16 clubs différents, se sont rassemblés au Hall Octave Henry.
117 joueurs, venant de 16 clubs différents, se sont rassemblés au Hall Octave Henry. ©- 

La seconde édition du "Challenge U12" se tenait ce week-end dans les 5 provinces wallonnes, sauf au Luxembourg qui l’avait déjà organisé avant la trêve. À Namur, ce ne sont pas moins de 117 joueurs, venant de 16 clubs différents, qui se sont rassemblés au Hall Octave Henry. Les participants, filles et garçons nés en 2011 et 2012, s’affrontaient sur 4 épreuves d’une minute quinze. Ces épreuves, au nom des joueurs belges reconnus (Julie Allemand, Emma Messeman, Pierre-Antoine Gille et Alexandre Libert) demandaient aux espoirs de demain, de mettre en avant leurs connaissances des fondamentaux (shoot, dribble, changement de direction…), tout en favorisant la rapidité d’exécution des mouvements. "L’objectif de la journée est tout d’abord de rassembler un maximum d’enfants, explique Catherine Nicolas, présidente du" mini-basket "au CP Namur. Ensuite, il s’agit de montrer aux enfants que le basket est un sport collectif mais que l’on peut également les évaluer sur leurs capacités individuelles, en les mesurant à d’autres joueurs. J’ai l’impression que cette seconde édition a été une réussite, les horaires ont été respectés, les gens étaient satisfaits et les enfants se sont bien amusés".

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...