La grande lessive du président jambois

" Boule " Fievet et Roberto Certo ont reçu leur C4 à Jambes. Les deux intéressés ne comprennent pas. La méthode interpelle.

B.J.
 «Boule» Fiévet n’a pas envie de réagir à chaud après la décision du président jambois.
«Boule» Fiévet n’a pas envie de réagir à chaud après la décision du président jambois. ©Heymans 

Dimanche en fin de soirée, une nouvelle est tombée qui a beaucoup surpris le milieu du foot provincial namurois et surtout les deux intéressés, David Fiévet (coach de la P2) et Roberto Certo, (T1 de la P4). Ces derniers avaient reçu un communiqué laconique de leur président, Bekim Senturk avec qui ils discutaient encore 45 minutes plus tôt à l’Adeps. "Chers coachs, de commun accord avec moi-même (sic), le club a décidé de mettre un terme à la collaboration avec nos coaches senior hommes David Fiévet et Roby Certo avec effet immédiat. Merci de votre travail. Nous avons bien compris que votre niveau et vos ambitions ne peuvent trouver leur bonheur dans notre modeste club. Ceci est l’unique communication de notre club en interne et en externe…"

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...