Namur émerge face à Braine dans le money-time (photos)

Bien que rapidement menées, les fougueuses Namuroises s’imposent face à Braine au terme d’un combat de tous les instants.

François Collin

Namur 85 – Braine 80

18-22, 23-19, 20-20, 24-19.

NAMUR: Wilson 20, Defosset 4, Dossou 11, Saucin, Rupnik 6, Boosten, Zelnyte 10, Whitted 13, Carpreaux 21.

BRAINE: Kroselj 5, Leblon 6, Sarr 18, Tadic 4, Lelik 16, Uro-Nilie 11, Lindstrom 14, Devos, Fogg 6.

Si Dossou répond immédiatement à Kroselj derrière l’arc après trente secondes, la rencontre débute selon la même physionomie qu’à l’aller et Braine s’envole grâce aux shoots extérieurs de Leblon et Lindström (3-14). Zelnyte inscrit ses premiers points dans le championnat belge mais est imitée dans la foulée par Lelik, forçant José Araujo à prendre un temps-mort. Les Namuroises sont parfaitement muselées par les Castors, qui prennent 16 points d’avance lorsque Fogg se faufile au lay-up (8-22, 7'30). Namur, enchainant les stops, entame alors une belle remontée et Zelnyte ramène les Mosanes à 4 points peu avant la fin du premier quart-temps (18-22 après 10 minutes). Si Wilson tient la barque namuroise en ce début de second quart-temps, Braine creuse à nouveau l’écart. Lindstrom va chercher le and one tout en puissance et Namur est déjà à trois fautes en trois minutes (22-32). Les Namuroises se révoltent ensuite et infligent un cinglant 17-2 aux Brabançonnes grâce à une belle adresse extérieure (39-34). Lelik prend les choses en main et permet à Braine de reprendre le lead. Deux lancers namurois clôturent cette première mi-temps très agréable à suivre (41-41).

Namur revient sur le parquet le couteau entre les dents tandis que Sarr porte son équipe, inscrivant huit points consécutifs. Les Namuroises sont impériales offensivement et Carpréaux ponctue la bonne dynamique d’un tir à huit mètres pour prendre sept points d’avance (54-47). Les cinq minutes suivantes sont à l’avantage des Brabançonnes, bien relancées par Uro-Nilie. Alors que Braine inscrit un 12-2, un tir à trois points namurois vient limiter la casse. Les deux équipes sont au coude à coude (61-61) et les dix dernières minutes s’annoncent électriques.

Braine profite d’abord de petites erreurs namuroises, avant que la pression défensive mise par Namur permette aux Mosanes de reprendre la tête. Les Castors se précipitent et offrent des situations de contre-attaque bien exploitées par Carpreaux et Whitted (70-64). Les deux Namuroises scorent encore en sortie de temps-mort, mais les Brabançonnes n’abdiquent pas et reviennent à deux points pour aborder le money time, par Lelik et Sarr (75-73, il reste 1'30 à jouer). Victime d’un trap fructueux sur l’action précédente, Rupnik se venge et redonne de l’air à Namur. Si les Brainoises exploitent bien un temps-mort pour trouver Sarr à l’intérieur (80-77), elles doivent envoyer les Mosanes sur la ligne des lancers pour espérer repasser devant. À cet exercice, "Marjo" assure et un dernier tir extérieur de Lelik ne changera rien. Namur a remporté le match avec ses tripes et met fin à sa mauvaise série.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...