Péril(s) en la demeure pour les « Merles » ?

U Namur - Ganshoren (s. 20 h)

B.J.
 Olojede sera, avec Largo, le seul atout offensif disponible pour cette reprise.
Olojede sera, avec Largo, le seul atout offensif disponible pour cette reprise. ©ÉdA – Christophe Béka 

La venue des Bruxellois au stade communal rappellera certainement une période charnière de la saison des Namurois, en l’occurrence, la première quinzaine d’octobre. L’aller (avec une défaite 2-1) constituait le dernier match d’Olivier Defresne à la tête des Unionistes et le match suivant contre Stockay le 15 octobre… la dernière victoire à domicile, dont le mérite en revient à Jérôme Patris, juste avant son départ pour Aische. Cette difficulté à s’imposer à la maison sous l’ère Cédric Fauré plombera-t-elle encore la soirée namuroise ? En huit matchs dirigés pour le matricule 156, le coach français a subi deux défaites et un nul. Les cinq matchs à l’extérieur constituent un bien meilleur bulletin, avec un bilan de 12/15. Les supporters namurois espèrent voir cette disette prendre fin samedi soir. Et la direction aussi, si elle veut justifier les grandes ambitions annoncées. Les "Merles" sont en effet en tête de la 2e tranche avec La Louvière Centre et Stockay. Un nouvel accroc serait donc malvenu pour les hommes de Cédric Fauré.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...