« Ce n’est que du bonheur »

" Je n’étais pas en superforme avant cette corrida. J’hésitais vraiment à participer. Ciney était initialement un objectif, mais ayant fait le chrono que j’espérais à Andenne, j’ai relâché un tout petit peu la pression. C’est Thierry Faveaux qui m’a incitée à participer pour le club, et finalement, je bats mon record personnel sur cette épreuve, donc ce n’est que du bonheur ".

Amélie Bihain
« Ce n’est que du bonheur »
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...