R2B Dames: Les Cinaciennes sont au rendez-vous

Supérieur dans tous les secteurs, Ciney s’est logiquement adjugé le derby et continue de tracer sa route tout en haut du classement. « Je suis très satisfait du résultat et de la manière, jubile Jean-Christophe Beguin. Les consignes d’engagement et de vitesse ont été appliquées et nous avons élevé notre niveau de jeu dans le 2e quart, pour augmenter notre intensité défensive avant d’offrir quelques belles combinaisons, conclues par Bouqué, au four et au moulin. Elle a d’ailleurs effectué un gros travail sur Bothy. Nous avons néanmoins rencontré une période creuse en fin des 1er et 3e actes mais nous n’avons pas paniqué. Je félicite toutes mes joueuses qui, malgré les rotations, ont constamment maintenu la même intensité. »

Philippe Guion
 «Beguin est devenue une leader», dixit… Louis Crevits!
«Beguin est devenue une leader», dixit… Louis Crevits! ©ÉdA – J-Ph. Pickar 

En face, Natoye, embêté par les blessures, n’a pas trouvé les armes pour se défaire de la pression cinacienne. "Dans le 2e quart, nous avons lâché complètement la partie, regrette Louis Crevits. Au lieu de sortir notre côté mental, nous avons baissé les yeux. Je suis déçu car ce n’est pas la mentalité de Natoye. Par contre, à la reprise, on a affiché un visage plus agressif. On a dépensé beaucoup d’énergie pour faire un run mais on n’est pas récompensé à cause de notre maladresse. Notre problème d’effectif devait être compensé par du collectif et de la hargne, mais ça n’a pas été le cas. On doit en tirer les leçons. Chapeau à Ciney qui a montré beaucoup de solidité et qui peut s’appuyer sur un noyau de qualité: Constance Beguin a acquis de la maturité, elle s’érige en leader et Amélie Bouqué nous a fait mal à l’intérieur."