Florian Boudin: « Un off-day total »

Depuis quatre semaines, Nismes était l’une des équipes en forme de l’élite provinciale. Mais dimanche, les troupes de Bareck Bendaha ont connu un sacré coup d’arrêt sur la pelouse du Condrusien. Un « stop » qui s’est traduit par un lourd revers 7 à zéro.

Julien Maret
 Suspendu, Boudin loupera le duel contre Biesme, qui sera l’occasion pour Nismes de se reprendre.
Suspendu, Boudin loupera le duel contre Biesme, qui sera l’occasion pour Nismes de se reprendre. ©ÉdA – 60275948115 

"C’est vraiment un off-day total de la part de toute l’équipe, reconnaît l’attaquant nismois Florian Boudin. Et encore 7-0, c'est gentil. Cela aurait pu être pire. Si la rencontre s’était terminée sur un 10-0, il n’y aurait rien eu à redire !" Dès le premier goal encaissé, les Crayats ont baissé les bras. "Nous avons eu les jambes coupées directement. Et c’est un peu incompréhensible dans la mesure où c’était le même onze que les dernières semaines, à l’exception de Sanchez, suspendu. À l’inverse de nous, le Condrusien avait les crocs. Les Hamoisiens y allaient et, même à 7-0, ils continuaient à mettre le pied. Nous, étonnamment, nous étions aux abonnés absents."