Boninne veut retenir le positif

Un derby disputé un vendredi soir n’est jamais facile à remporter. Namur a su le conclure en sa faveur.

Ph. Gu.
 Chirishungu face à Ory.
Chirishungu face à Ory. ©ÉdA – Christophe Béka 

Au terme d’un derby plaisant et sous tension, Namur émerge grâce à un missile de Vandy au buzzer beater (65-62). En revanche, Jérémie Palix ne cache pas qu’ils auraient pu se rendre la tâche plus facile. Le match en main à l’entrée du money-time (+8), Namur laisse à Boninne l’opportunité d’y croire. "Si nous avions fait les stops nécessaires dans les derniers instants, nous aurions gagné plus facilement, admet le coach namurois. Mais c’est le concept même d’un derby, rien est acquis et tout peut basculer à tous moments. J’ai aimé la réaction d’équipe, c’est encourageant pour la suite de la saison."

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.