P4B: Un sommet sous le signe de l’amitié entre Jambes et Wartet

La deuxième tranche débutera par un choc en haut de classement bien sympathique et important pour les deux clubs.

Benoît Jadot
 Jambes – Wartet, c’est un duel d’amis en P4B. Notamment entre Roberto Certo et Julien Tshiala.
Jambes – Wartet, c’est un duel d’amis en P4B. Notamment entre Roberto Certo et Julien Tshiala. ©ÉdA

Jambes B – Wartet (d. 15h)

Ce duel était l’occasion de se chambrer avant le match pour les amis que sont le coach jambois, Roberto Certo, et Julien Tshiala, le Warteti.

"Je pronostique un 6-1 pour nous, entame d’emblée Roby. Mais un 2-1 me conviendrait aussi." Les retrouvailles seront chaleureuses mais sérieuses vu les premiers rôles joués par 2 teams qui pourraient, en cas de défaite, laisser s’échapper le leader malonnois. "Je suis resté 3 saisons à Wartet ; une comme joueur et deux comme coach", se souvient Roberto. Avec une montée en P3 à la clé. "J’y ai passé de belles années et je reverrai avec plaisir mes anciens joueurs comme Quentin Roos, Sébastien Robert ou Ronny Thône mais aussi la présidente Fabienne Lebrun."

Julien Tshiala, après une belle carrière semi-pro jusqu’en D2 (au Lierse) avait, semble-t-il, terminé son parcours à Herstal. "C’est mon équipier Thomas Dubois qui m’a fait signer un carton sur un coin de table", rigole-t-il. À 36 ans, le virus foot était encore en lui… et le terrain de Wartet pas trop loin de son domicile. "Je prends encore du plaisir avec les jeunes de Wartet, qui sont fort respectueux."

Cet esprit de compétition commun, les amis le retrouveront dimanche durant 90 minutes avant, peut-être, une 3 mi-temps bien plus longue que les deux précédentes.