Kerksken complète logiquement l’affiche de la finale

La dernière éliminatoire n’a débouché sur aucune surprise, ce vendredi, à Acoz. En effet, Kerksken a répondu à l’attente, en balayant l’opposition. En ouverture, les Alostois ont aisément pris l’ascendant sur un adversaire d’Ogy trop faiblard au rectangle. Les services de Monnier ouvraient la marque. Sauvage contre-rechassait entre les perches à 40 à 2. Puis, Brassart frappait au-dessus, imité à deux reprises par Nantel le jeu d’après (4-0). Un rechas hors-cadre de Dochier à 40-40 offrait un premier jeu à Ogy. Monnier relançait via un jeu blanc. Ogy arrachait un deuxième jeu sur une outre de Bracke à 40 partout. Une ribambelle d’outres dans les deux derniers jeux amenait 7-2.

Dominique Anciaux
 Monnier et ses équipiers alostois n’ont guère laissé planer le suspense, ce vendredi.
Monnier et ses équipiers alostois n’ont guère laissé planer le suspense, ce vendredi. ©ÉdA – J-Ph. Pickar 

La partie entre Acoz et Ogy était plus équilibrée. Une outre de Jacques déflorait la marque en faveur de l’équipe locale, mais Goossens réussissait deux rechas primés dans le deuxième jeu, Thirion rechassait au large à 40 à 2 et Ogy avançait à 1-3 sur un jeu blanc. Une outre de Geuens faisait 2-3, mais Ogy se régalait sur les livrées de Jacques (2-4). Acoz s’accrochait à 3-4 et bénéficiait ensuite du fléchissement de Goossens, à la frappe (à 40-40) et au tamis (5-4). Gérard égalisait sur un jeu blanc. Grégoire enlevait son jeu, puis Ghislain précipitait la perte des siens en servant deux baraques à 30-30.