Les Saint-Servaitois se paient les deux premiers du classement!

Samedi, les St-Servaitois ont vaincu Genappe, deuxième. « On a enfin limité les erreurs au service, analyse Victory Lelièvre. Et, sur le rectangle, le trio Merveille-Piron-Lahaye a sur faire la différence. » Les Namurois s’isolaient à 3-0, mais les Brabançons gardaient le contact à 3-2 et 4-3. Sous l’impulsion de Corentin Piron, impérial au grand milieu, St-Servais haussait le ton et s’envolait à 10-3. Monté au jeu à 6-3 pour remplacer Bosse, Manu Scaillet était parfaitement évité. Les promus flirtaient avec les trois points à 11-4, avant de connaître un passage à vide. Genappe en profitait pour engranger trois jeux et sauver le point. « Ne faisons pas la fine bouche, l’essentiel était de signer une grande victoire à la maison, dans l’optique du top 8. »

Dominique Lambrechts
 Week-end faste, pour Piron et St-Servais.
Week-end faste, pour Piron et St-Servais. ©ÉdA – 6067389000

Samedi, les St-Servaitois ont vaincu Genappe, deuxième. " On a enfin limité les erreurs au service, analyse Victory Lelièvre. Et, sur le rectangle, le trio Merveille-Piron-Lahaye a sur faire la différence." Les Namurois s’isolaient à 3-0, mais les Brabançons gardaient le contact à 3-2 et 4-3. Sous l’impulsion de Corentin Piron, impérial au grand milieu, St-Servais haussait le ton et s’envolait à 10-3. Monté au jeu à 6-3 pour remplacer Bosse, Manu Scaillet était parfaitement évité. Les promus flirtaient avec les trois points à 11-4, avant de connaître un passage à vide. Genappe en profitait pour engranger trois jeux et sauver le point. " Ne faisons pas la fine bouche, l’essentiel était de signer une grande victoire à la maison, dans l’optique du top 8."