Les visités ont corrigé le tir

Presgaux s’aligne sans son foncier Julien Froment, qui reste sur le banc. La première armure est particulièrement disputée jusqu’à 5-5. Hugo Collignon remplace Abel Perveux et prend le grand milieu, alors que Marion recule au fond, Nicolas Schmit descendant en devanture. Les « Sabotiers » opèrent la cassure (5-8). « On ne respectait pas les lignes à la livrée et à la frappe », reconnaît Christian Schmit. Les changements apportés vont porter leurs fruits en seconde armure. « Sur le tamis, on a corrigé le tir et, sur le rectangle, Lavis et Collignon ont frappé les balles importantes. » Les Rochefortois reviennent à 7-8. Presgaux fait encore illusion à 7-9, avant de craquer sur les rechas rochefortois. DO

D.L.

Presgaux s’aligne sans son foncier Julien Froment, qui reste sur le banc. La première armure est particulièrement disputée jusqu’à 5-5. Hugo Collignon remplace Abel Perveux et prend le grand milieu, alors que Marion recule au fond, Nicolas Schmit descendant en devanture. Les "Sabotiers" opèrent la cassure (5-8). "On ne respectait pas les lignes à la livrée et à la frappe", reconnaît Christian Schmit. Les changements apportés vont porter leurs fruits en seconde armure. " Sur le tamis, on a corrigé le tir et, sur le rectangle, Lavis et Collignon ont frappé les balles importantes." Les Rochefortois reviennent à 7-8. Presgaux fait encore illusion à 7-9, avant de craquer sur les rechas rochefortois.