«Très content des sensations»

Sylvain Moniquet a longtemps accompagné les meilleurs dans cette avant-dernière étape de montagne.

J.Gt.

Le Namurois a pris le soin de récupérer pour se réorienter vers un autre but. "Après, j’ai voulu me tester , explique-t-il encore. Je suis resté le plus longtemps possible avec les coureurs du classement général. Dans le Kolovrat, un col en Slovénie de dix kilomètres à dix%, j’ai lâché prise à un kilomètre et demi du sommet. Sinon, j’étais avec les 20-25 coureurs du classement général. Après, il y avait une longue descente pour mener à la côte de l’arrivée, longue de huit kilomètres. J’arrive dans un petit groupe de quatre-cinq coureurs." Avec notamment Lennard Kämna, le vainqueur de l’étape de l’Etna. "Je reste très content des sensations sur cette étape, déroulée devant énormément de spectateurs. Il reste une étape difficile ce samedi, avant le contre-la-montre final de dimanche. J’ai quand même hâte que cela se termine!" Pour un deuxième Grand Tour très réussi!