Frère et Sobry passent la main, Haepers la prend

Ils sont trois à terminer en tête du classement des clean sheets. Une belle récompense pour ceux qui arrêtent… et pour celui qui débute !

Maximilien Lavis
 À Gesves, Vincent Frère n’a pas toujours pris place au goal…
À Gesves, Vincent Frère n’a pas toujours pris place au goal… ©ÉdA – 203499743594 

Sept. C’est le nombre de fois que Vincent Frère (Gesves), Maxime Sobry (Wépion) et Lucas Haepers (Bossière) sont parvenus à tenir le zéro entre les perches cette saison. Plutôt pas mal pour l’un d’eux qui, il y a quelques années, évoluait encore dans le jeu. " J’ai commencé le foot à Seilles comme gardien à l’âge de 4 ans et ce, jusqu’à mes 17 ans. J’ai alors décidé d’arrêter et de prendre place dans le jeu , explique Vincent Frère (37 ans). Je n’ai repris dans les goals qu’il y a 3 ans à Gesves. " Et s’il s’est illustré cette saison en ayant régulièrement gardé ses filets inviolés, il s’est aussi déjà distingué pour les avoir fait trembler à de nombreuses reprises… " Une année, j’ai été meilleur buteur de ma série, avec Gesves en P4. J’en avais marqué 36. " Cette fois, peu importe le poste dont on parle, Vincent confirme que c’était la dernière sur le terrain. " Globalement, Gesves a fait une bonne saison. Et à titre personnel, j’arrête sur une bonne note. Je vais entamer un nouveau chapitre en intégrant le staff gesvois après 17 ans comme joueur. J’ai commencé gardien et je finis gardien: la boucle est bouclée! "