St-Servais sera déforcé à Meux

Meux, galvanisé par trois victoires d’affilée, attendra son voisin saint-servaitois de main ferme, pour poursuivre sur sa bonne lancée. « À Sovet et à Miavoye, nous avons fait la différence à la livrée, souligne Baudoin Botilde. J’en profite pour remercier les dirigeants de Sovet, qui ont accepté d’inverser la lutte, car notre ballodrome était occupé par les “Vis tracteurs”. Sur le papier, nous sommes plus puissants que les Namurois. » Si les Meutis seront au complet, leurs invités sont confrontés aux blessures de Xavier Cornille et de Kévin Génicot. Les dirigeants feront appel à Corentin Piron, de la N2, qui est repris administrativement chez les promotionnaires. « Bien que déforcés, nous tenterons de prendre un maximum de points », souffle Jason Dhyne, qui retrouvera ses anciennes couleurs. La veille, les Namurois recevront à nouveau Nil, dans le cadre de la coupe de Wallonie. « Dimanche dernier, nous sommes passés à côté en première période, avant de perdre sur un coup de dé. On s’alignera avec un esprit revanchard, pour témoigner notamment notre soutien à notre président Victory, victime d’un problème de santé. » Après avoir vaincu Fosses et Havrenne, Miavoye tentera la passe de trois, face à St-Denis. Fosses, à Purnode, et Havrenne, à Sovet, voudront se réhabiliter, alors que Denée n’aura d’autre choix que de sauver la mise à Nil. J.-M. L.

J-M.L.
 Xavier Cornille manquera ses retrouvailles avec les Meutis.
Xavier Cornille manquera ses retrouvailles avec les Meutis. ©ÉdA – 502103777942