Des retrouvailles bruyéroises jusqu’à 3 heures du matin

Après une éclipse d’une dizaine d’années, le derby bruyérois en R3 entre Rhisnes et Saint-Denis a retrouvé toute son effervescence…

Jean-Marie Lambrechts
 Les 2 équipes, réunies sur la place communale de Rhisnes, ont fait la fiesta jusqu’à plus soif.
Les 2 équipes, réunies sur la place communale de Rhisnes, ont fait la fiesta jusqu’à plus soif. ©ÉdA

Olivier Botilde, président, et Damien Joine, secrétaire, ont relancé il y a trois ans le cercle rhisnois. "Cette lutte avait un cachet émotionnel particulier car j’ai naguère joué à Saint-Denis en compagnie de Martin Vande Sande, Jérôme Leclercq et Ugo Giarratana, précise Damien. En quittant Saint-Servais, j’ai saisi, avec Olivier, l’opportunité de former une équipe de copains, animée par un esprit familial de camaraderie et axée sur l’amusement. Face aux costauds Dionysiens, on savait que ce serait compliqué. Aussi, nous étions hyper contents d’avoir arraché un point sur le fil après avoir été menés 4-12. La fiesta s’est prolongée jusqu’à 3 heures du mat’."