Sylvain Moniquet (41e ce vendredi): «Je me sentais super bien!»

Après avoir attaqué, le jeune grimpeur namurois est arrivé avec les favoris.

 L’Andennais 41ece vendredi.
L’Andennais 41ece vendredi. ©Photo News 
J.Gt.

Sylvain Moniquet s’est classé 41e de la septième étape du Giro, disputée entre Diamante et Potenza ce vendredi. Le grimpeur namurois y a été très actif. "C’était une étape dessinée pour les échappées" , explique le coureur de Lotto-Soudal. "On a bien tenté le coup en début de course avec Thomas De Gendt. Je lui ai ensuite pris le relais dans la première bosse de 9 km, dans laquelle j’étais dans tous les coups. J’étais vraiment super bien sur le vélo! Je me sentais très en forme. Malheureusement, le peloton en a décidé autrement. Il n’y a pas vraiment eu d’échappée, mis à part quatre coureurs après 60 km. Les leaders se faisaient quasi la guerre, c’était donc très difficile! Et puis je me suis dit que j’allais essayer de suivre le peloton le plus longtemps possible, pour voir jusqu’où je pouvais aller. Et comme je me sentais super bien, j’ai su arriver avec le groupe des leaders. Nous étions une quarantaine. Je n’ai pas très bien sprinté, comme toujours (sourire). Mais cela reste super. Les jambes étaient bien là et parfois il faut aussi savoir être content d’arriver avec les leaders, c’est quand même pas trop mal, surtout sur une telle étape, avec 4500 mètres de dénivelé et 5h30 de vélo! C’est super et bon pour la suite!"