Moniquet: «On a bien roulé pour Ewan»

Sylvain Moniquet a bien lancé son Giro en travaillant pour le sprinter australien, malchanceux au sprint.

Julien Gillebert
 Sylvain Moniquet a bien débuté son Giro.
Sylvain Moniquet a bien débuté son Giro. ©Photo News

Jour après jour, nous suivons l’aventure au Giro de Sylvain Moniquet. Le coureur namurois a bien entamé son premier Tour d’Italie. Le grimpeur de Landenne a terminé à la 136eplace sur les hauteurs de Visegrad, après un départ de Budapest, en Hongrie. Le Namurois de 24 ans a franchi la ligne à un peu plus de quatre minutes du vainqueur, le Néerlandais Mathieu van der Poel. Avant l’explosion de watts dans la dernière montée pour les sprinters et les puncheurs, il avait travaillé pour son leader, Caleb Ewan. "C’était notre mission pour cette première étape, on a roulé pour Caleb" , nous explique-t-il. "Cette arrivée avec une montée de cinq kilomètres n’était pas idéale pour lui, même si elle n’était qu’à 5%."